Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 12:07

... et à lire pour ceux qui ne les connaitraient pas encore. Histoire de mettre un peu de bonne humeur dans la journée d'un rôliste. Allez ! Zou ! Je vais pas vous embêtez plus longtemps, cliquez vite sur les 2 bannières ci dessous :

 

Poutre Pex Pouille

Dungeon Skippers
Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 17:18
Dans moins d'un mois, du 3 au 7 mars, Cannes accueillera la 24ème édition du Festival International des Jeux dans son Palais des Festivals et des Congrès.

Affiche_FIJ2010.jpg

Présentée comme la plus importante manifestation ludique francophone (150.000 visiteurs l'an passé), le festival propose, comme toujours un programme bien fourni :
  • Jeux traditionnels et grands classiques
  • Jeux de plateau
  • Jeux vidéo
  • Culture ludique japonaise
  • Jeux de simulation (wargames, figurines, jeu de rôle et grandeur nature)
  • Cartes à collectionner
Un tournois de jeu de rôle, intitulé 23e Triathlon Cannois du Rôle sera proposé en 3 manches aux dates du :
  • Vendredi 5 mars de 20h à 02h
  • Samedi 6 mars de 20h à 02h
  • Dimanche 7 mars de 13h à 18h

Les jeux du tournois sont :
Frais de participation: 6, 8, 10 € (1, 2 ou 3 jours)
Dotations: lots pour une valeur totale de plus de 1000 €

En plus du tournois, il y aura de nombreux exposants, des séances d'initiation et des animations organisées par le GRAAL (Groupement Azuréen des Associations Ludiques), la FFJDR, et des boutiques et associations.

A noter aussi la présence de Jeu de Rôle Magazine qui présentera son 10ème numéro en avant-première sur le stand du festival.

En savoir plus
Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 16:06

Daylen Jagaro n’a jamais été un bon marchand. Quand ce raté originaire de Barsaive entendit dire que l’Empire Doré du Cathay ouvrait ses portes aux occidentaux, il partit en quête de richesses et de gloire, bien décidé à explorer cette ancienne civilisation exotique, pleine d’opportunités.

Mais en guise d’opportunités, il découvrira une terre déchirée par la guerre. Il se joindra à Su Shen, la Fille du ciel, et Bei, l’obsidien de jade, et ces deux compagnons inattendus l’entraîneront dans une aventure où il découvrira un complot encore plus dangereux que la guerre civile qui ravage le pays.

earthdawn Les Ombres noires du passe

Les ombres noires du passé est le titre du premier roman Earthdawn traduit et publié en France par Black Book Editions au format livre poche. C'est le premier tome d'une duologie écrite par Hank Woon, pour le compte de RedBrick Limited. Le jeune auteur signe là son premier roman, le deuxième s'intitulera Crépuscule sans fin. Earthdawn est un univers tellement riche et détaillé (les imposants recueils du joueur et du meneur sont là pour en témoigner) qu'il était parfaitement, logique, légitime et attendu que des romans prennent pour cadre le Quatrième Monde, l'Âge de Légende. Jetons ensemble un oeil sur cette première oeuvre.

On ne va s'attarder sur l'illustration en couverture qui, en restant correct, n'est franchement pas une belle réussite. Mais ouvrons plutôt le bouquin pour y découvrir l'aventure d'un marchand barsaivien à travers l'empire du Cathay. Le roman est plaisant et facile à lire. Il reste accessible à un grand nombre de personnes et pourra convenir aussi bien aux adolescents qu'a ceux ne connaissant pas Earthdawn ou aux fans du jeu de rôle. Ne vous attendez pas à un récit complexe et alambiqué. L'histoire est très classique, certaines scènes sont du déjà vu et on sent que l'auteur puise régulièrement son inspiration dans des (mauvais) films d'action et d'aventure hollywoodiens. L'ensemble est relativement linéaire, les obstacles et les situations s'enchainant progressivement, ce qui m'a donné quelque peu l'impression de lire le récit d'une campagne de jeu. Mais cette simplification et cette linéarité de l'intrigue ne rendent pas moins le roman divertissant et agréable à lire.

En ce qui concerne les personnages, il n'y a, là aussi, pas de grosses surprises à attendre. Les méchants sont vraiment méchants et les gentils, et bien oh surprise, ils sont vraiment gentils ! Il n'y a que le personnage principal, le marchand Daylen Jagaro, un héros qui s'ignore et qui se cherche pour sortir du lot. Les autres sont soit trop caricaturaux, soit pas assez développés, au point qu'après avoir terminé la lecture du livre je ne me souvienne même plus du nom de certains d'entre eux. La palme du personnage en manque de personnalité et pour lequel ont a du mal à se passionner est conjointement décernée aux deux compagnons d'aventure du marchand, Bei et Su Shen. Bien qu'ils soient présents sur la quasi intégralité du bouquin, au final on se sait pas grand chose sur eux.

Le cadre et le contexte est le point fort du roman. Dans le lointain orient, sous fond de guerre civile, les héros mènent leur quête dans l'empire du Cathay. J'ai été un peu déçut que le roman ne prenne pas place dans la région de Barsaive, région principale du jeu de rôle. C'est un drôle de choix que de proposer un jeu de rôle et des romans où l'action ne se passe pas au même endroit. L'empire du Cathay est intéressant à découvrir, même si je déplore la présence de quelques clichés asiatiques et par conséquent un manque d'originalité. Malgré tout le roman nous fait découvrir Earthdawn et ces spécificités comme les adeptes et leurs pouvoirs, les croyances envers les passions, les conflits entre les peuples, la reconstruction après le Châtiment, ...

Au final, je suis un peu déçu par ce roman et j'espère que le deuxième tome corrigera un peu le tir. Non pas que l'on s'ennui à sa lecture, mais il y a un manque de profondeur et d'originalité. Heureusement qu'il y a l'univers d'Earthdawn en toile de fond pour sauver un peu la mise. Cela dit, pour avoir un bon aperçut de l'univers proposé par Earthdawn, Les ombres noires du passé mérite d'être lu.

 

En savoir plus

 

Repost 0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 15:56
Allez, je continue sur ma lancée pour parler encore un peu d'initiation.
Bonne pression pour moi la semaine dernière puisque j'ai du faire découvrir le jeu de rôle à pas moins de 3 joueurs débutants. Ce genre de chose, ça vous arrive comme ça, sans prévenir. Pour moi ça a été très rapide. J'avais promis à des amis de les faire jouer dans l'univers de Lanfeust de Troy.... Choses promises, choses dues ! Ils étaient donc 7 joueurs, dont les 3 susnommés, à débarquer dans 5 jours, la rage aux dents et la motivation gonflée à bloc ! J'avais bien un scénario sous la main, mais il n'était pas adapté pour un tel nombre de joueurs et surtout pas pour des débutants.

C'est donc plein d'espoir que je me suis mis en quête d'un bon scénario d'initiation. Sur le web, j'ai tout d'abord cherché du coté des aventures écrites pour l'univers de Lanfeust. Mais je n'ai rien trouvé de vraiment convaincant. Du coup, je me suis donc rabattu vers des scénarios pour d'autres univers med-fan. Et c'est là que je suis tombé sur une discussion sur je forum de la FFJdR où Jeepee proposait une de ces création pour D&D : Le bouclier de Baltus

Vous pouvez récupérer le fichier PDF de ce scénario pour D&D3 sur le site de son auteur jeepeeonline.be. Il est fort possible que vous le connaissiez déjà car il est présent depuis pas mal de temps sur le web et est référencé sur la scénariothèque depuis 2001.

Alors que dire sur ce très bon petit scénario ? C'est une aventure très très classique et clairement pas adapté pour des joueurs plus aguerris. Par contre, pour ce qui est d'en faire un scénario de découverte de jeu de rôle, c'est parfait !

Le premier bon point qu'on peut lui accorder, c'est qu'il est plutôt linéaire et l'intrigue n'est pas trop complexe, ce qui permettra de ne pas trop perdre les joueurs en cours de route. Le scénario propose un peu de tout comme de l'action et des combats en pleine nature, de l'enquête en milieu urbain, un donjon à explorer.

Ensuite, on a là tous les clichés classiques d'une aventure de jeu de rôle dans un univers med-fan : des tavernes où il y faut chercher des informations, des gobelins à trucider, un artefact à retrouver, un culte maléfique à combattre, pour terminer sur un big boss et finir en héros riches en ayant sauvé une cité des méchants pas beau ! Tous les ingrédients sont là, et c'est dans les vielles marmites qu'on fait les meilleures soupes. Voila donc de quoi donner un bon aperçut de ce que peut être une séance de jeu de rôle.

Dernier point intéressant, il est très facilement transposable dans tout univers med-fan. Je n'ai personnellement eu aucun mal à le faire jouer dans l'univers de Lanfeust en adaptant juste quelques points.

Bref, moi j'en pense que du bien de ce petit scénario pour de l'initiation, je tenais donc à le dire et à le conseiller en ce sens. On a pu passer une excellente soirée à la recherche de ce fameux bouclier.
Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 14:00

      J'ai toujours été d'avis que l'initiation aux jeux de rôle devait être faite avec le plus grand soin possible. Quand on aime quelque chose, que l'on a une passion, il est essentiel de la partager, de proposer à son entourage d'essayer, et pourquoi pas leur donner envie de recommencer.

      C'est dans ce but que j'ai mis au point 9 feuilles de personnage pré-tiré, en essayant d'être le plus clair possible. Récemment, j'ai du faire découvrir le jeu de rôle à 3 personnes et je voulais surtout éviter de leur proposer une austère feuille de personnage, autre chose qu'un regroupement repoussant de chiffres dans des cases.

      Donc voilà le résultat pour le Jeu d'Aventures de Lanfeust et du Monde de Troy qui comme je l'ai déjà dit est un excellent jeu de rôle pour l'initiation. Avec illustrations, petits backgrounds non rébarbatifs et tout plein d'explications sur les atouts et autres travers... Ces fiches ont eu du succès !

      Cela dit, elles conviendront très bien aussi pour des rôlistes plus expérimenté aussi... ;-)

Cliquez sur l'image ci-dessous pour récupérer le fichier PDF.

perso lanfeust

Repost 0
Published by YoYo - dans Aides de jeu
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 00:05
Le plan d'un navire, l'Arthémis, que j'ai fait en préparant un scénario.

A utiliser si vous aussi vous voulez mener vos joueurs en bateau. ;-)

Version couleur
arthemis
Version noir et blanc
arthemis pf
Version noir et blanc (printer friendly)
arthemis pf2

Note : Ce plan est certainement imprécis et comporte des incohérences. Il n'a pour vocation que de permettre aux joueurs de se faire une idée de l'intérieur du navire.
Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 22:19

Voilà 20 dK prêts à faire rouler que je viens de recevoir. Ils seront utilisés pour jouer dans l'univers de Lanfeust et du monde de Troy dans un premier temps, puis, je l'espère, dans d'autres univers car j'ai beaucoup aimé le système dK.

La splendide photo floue que j'ai prise ne leur rend pas honneur. (Mon appareil n'est pas très performant, a moins que ça soit le photographe)

Un grand merci taybott du forum de John Doe RPG qui a eu l'excellente initiative et gentillesse de faire fabriquer ces dès en grand nombre et de les proposer en commande groupée. Allez-y, il doit lui en rester quelques un, et il fait aussi fabriquer des dés spéciaux pour Plagues dK et Mantel d'Acier.

En savoir plus sur le dK
Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 20:24

Note: Cette critique concerne le livre "Jeu d'Aventures de Lanfeust et du Monde de Troy" édité par Soleil en 2005

Le jeu troll

    Jeu d'Aventures de Lanfeust et du Monde de Troy est un sympathique ouvrage que je redécouvre avec plaisir quatre ans après sa parution. J'étais un peu passé à coté lors de sa sortie, et à ma première lecture je n'avais pas été totalement convaincu. Je dois avouer que je ne suis que partiellement amateur des BD, j'apprécie l'univers créé par Arleston, mais je suis moins client de l'humour potache qui s'en dégage. Et ce livre est dans le même ton, l'humour y est présent à toutes les pages. Et en déplaise à certains, c'est finalement un très bon point que le jeu de rôle ait gardé l'esprit de légèreté des BD. Sa lecture est par conséquent agréable et fluide. Les auteurs, Eric Nieudan (& co.) ont réussi une belle adaptation, fidèle aux BD.

 

 

Des bulles et des cases ?

    Il suffit de feuilleter le livre pour comprendre qu'il est part, et différent des productions habituelles de jeu de rôle. Entièrement en couleur, des pages épaisses, des textes très aérés et surtout des illustrations en abondance. Et oui, on est chez soleil édition et ça s'en ressent. Les dessins sont splendides et signés par les dessinateurs des BD Tarquin et Mourier, mais aussi par de nombreux autres dessinateurs de la "team" soleil. Voir tous ces dessinateurs apporter leurs contributions à l'ouvrage est un plaisir pour les yeux et ravira les amateurs de BD. Par contre, les plus râleurs trouveront à redire que du coup, avec cet assemblage d'illustrations issues d'illustrateurs différents, le livre manque de cohérence et d'uniformité. Mais quoi qu'il en soit le bouquin est splendide et sa mise en page est soignée.
    Mais alors, a-t-on à faire à un bouquin de jeu de rôle ou a un supplément de BD ? Pour moi ce livre s'inscrit parfaitement dans la même logique des suppléments des "Encyclopédies Anarchique du monde de Troy", mais c'est bien plus que ça, c'est véritablement un jeu de rôle.

Dédicace d'ArlestonDédicacé par Arleston ! C'est la classe !!


Qui dit adaptation, dit initiation
    Je suis d'avis que toute adaptation d'une œuvre à succès en jeu de rôle se doit de proposer quelque chose de facilement accessible et compréhensible pour un rôliste débutant. Et sur ce point, le livre fournit un excellent moyen de s'initier au jeu de rôle. Les auteurs ont eu la très bonne idée de commencer directement par un chapitre incluant un scénario simple et très détaillé, dans lequel sont englobés, sous forme de petits encarts, des conseils de maîtrise et des petits bouts de règle. L'introduction est donc faite en douceur pour le débutant. Et a n'en pas douter, c'est un choix judicieux, car commencer par un chapitre de règle aurait été ennuyant, et par un chapitre de background n'était pas nécessaire.
    La suite du livre propose des règles simples et facilement compréhensibles, toujours exprimées dans un ton léger et humoristique ce qui fera passer encore plus aisément la pilule.
    Le chapitre sur les conseils adressés aux meneurs de jeu est trop court et aurait mérité plus de contenus. Il s'adresse exclusivement aux meneurs débutants, dommage qu'il n'y ait pas de conseils plus pointus pour les plus expérimentés.
    Enfin, le point essentiel à ne pas oublier pour un jeu de rôle s'adressant à un public de débutants, ce sont les scénarios. La bonne nouvelle c'est que nous avons droit, à la fin du livre, à un scénario ainsi qu'une campagne. Le scénario présenté en introduction peut à mon avis être oublié. Il est surtout là pour servir d'exemple et non pour être joué. Donc le premier vrai scénario, est "Le temple du mâle élémentaire". Il s'agit ici d'un banal donjon, un enchaînement de pièces à traverser et de combats. Il sera totalement inintéressant pour les rôlistes chevronnés mais à l'avantage d'être facilement maîtrisable pour un meneur novice. La campagne "Les aventuriers du crotillage perdu", est décrite dans les grandes lignes et elle devra être étoffée et complétée avant de pouvoir être jouée.
    Le contrat d'initiation est donc parfaitement rempli par ce bouquin.

Dédicace de MourierDédicace de Mourier... forcément un troll qui fait rouler des dés !


Le système dK
    Que dire sur ce système qui n'a pas déjà été dit ? A la première lecture il m'avait paru à la fois léger et simpliste, mais aussi un peu lourd par certain moment. On a ici une pré-version de ce qui a donné plus tard le système générique dK produit ensuite par John Doe RPG. Il faut préciser que ce système est une version allégée du système d20. Donc l'avantage pour le joueur ou le meneur c'est qu'il n'a besoin de lancer, la plus part du temps, qu'un seul dé. Et ça c'est un bon point pour l'initiation, car les actions se résolvent très facilement. Quoi que l'on fasse dans le jeu, on sait qu'il faut lancer son d20.
Il fallait de toutes façon que les règles ne soient pas trop complexes et sophistiquées pour coller à l'univers de Troy.
    Cependant, certains points de règle proposés ne devraient pas être utilisés en jeu. Je veux parler des koudpütts et du bluff, qui ne correspondent absolument pas à ma conception du jeu de rôle. Proposer au joueur la possibilité de tricher ou de modifier le déroulement du scénario, n'est pas concevable, surtout pour un jeu d'initiation.
    Mis à part ces 2 points, tout le reste est à garder, notamment les dés de krasses qui donnent tout leur sel au système. Cela m'avait surpris au début, le fait de pouvoir rajouter plus ou moins à volonté des dès supplémentaires symbolisant le destin. Mais grâce à cela, les actions seront héroïques et épiques. Les joueurs pourront tenter des coups de poker et le meneur pourra à loisir ajuster la difficulté avec les dés de krasses.
    Concernant la création de personnage, là aussi c'est du rapide. En 5 minutes vous créez votre personnage prêt à jouer. Le bon point ici c'est que les personnages ne sont pas cloisonnés et limités par une classe ou une discipline. Tout se passe par un système de compétences et d'atouts.
    Bref le système est à l'image des BD, léger, divertissant et surtout pas prise de tête.

En conclusion...
    ...ce jeu de rôle de Lanfeust de Troy est une bien belle réussite. Il conviendra parfaitement pour initier des joueurs ou meneurs débutants. Mais il sera aussi parfait pour des rôlistes plus expérimentés voulant s'amuser sans avoir de grosses préparations à faire. Le seul point vraiment négatif, s'il doit y en avoir un, ce sont les scénarios qui manquent un peu de consistance et d'envergure. Mais pour résumer, en deux mots, c'est ludique et divertissant.

En savoir plus

Repost 0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 12:38
Encore du document pour le jeu de rôle Battlestar Galactica !
Rien de très exceptionnel cette fois, avec une simple page PDF résumant l'essentiel des étapes nécessaire à la création de personnage, que j'ai traduit depuis le livre de règle officiel, donc pour le system Cortex RPG.
Cliquez sur l'image ci-dessous pour récupérer le fichier.

Repost 0
Published by YoYo - dans Aides de jeu
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 10:28

Deux petites aides de jeu pour le jeu de rôle Battlestar Galactica qui ne sont pas de ma création mais qui sont très bien faites et qui s'avéreront utiles. Donc je me permets de les rediffuser ici.

La première est la version française de la feuille de personnage, copie conforme et traduite de la feuille officielle. Je l'ai récupérer sur le forum www.cortexsystemrpg.org, mais comme il faut un compte pour y accéder, je la remets ici.
Cliquez sur l'image ci-dessous pour la récupérer.


La deuxième est la carte des 12 colonies, trouvée sur deviantart. La carte est basée sur la description des 12 colonies faite dans le livre de base de MWP.


Bon jeu à tous ! C'est ce que tous nous disons ! ;-)

Voir aussi

Repost 0
Published by YoYo - dans Aides de jeu
commenter cet article

Qui lance le dé ici ?

Lionel aka YoYo. Mon modeste blog est dédié aux jeux de rôles, loisir que je pratique depuis une dizaine d'années. Vous trouverez ici idées, avis, humeurs, critiques de jeux, comptes rendus de parties et même certaines de mes créations.

Rechercher

Archives

Flux RSS

Flux RSS

www.netvibes.com

www.wikio.fr