Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 20:24

Note: Cette critique concerne le livre "Jeu d'Aventures de Lanfeust et du Monde de Troy" édité par Soleil en 2005

Le jeu troll

    Jeu d'Aventures de Lanfeust et du Monde de Troy est un sympathique ouvrage que je redécouvre avec plaisir quatre ans après sa parution. J'étais un peu passé à coté lors de sa sortie, et à ma première lecture je n'avais pas été totalement convaincu. Je dois avouer que je ne suis que partiellement amateur des BD, j'apprécie l'univers créé par Arleston, mais je suis moins client de l'humour potache qui s'en dégage. Et ce livre est dans le même ton, l'humour y est présent à toutes les pages. Et en déplaise à certains, c'est finalement un très bon point que le jeu de rôle ait gardé l'esprit de légèreté des BD. Sa lecture est par conséquent agréable et fluide. Les auteurs, Eric Nieudan (& co.) ont réussi une belle adaptation, fidèle aux BD.

 

 

Des bulles et des cases ?

    Il suffit de feuilleter le livre pour comprendre qu'il est part, et différent des productions habituelles de jeu de rôle. Entièrement en couleur, des pages épaisses, des textes très aérés et surtout des illustrations en abondance. Et oui, on est chez soleil édition et ça s'en ressent. Les dessins sont splendides et signés par les dessinateurs des BD Tarquin et Mourier, mais aussi par de nombreux autres dessinateurs de la "team" soleil. Voir tous ces dessinateurs apporter leurs contributions à l'ouvrage est un plaisir pour les yeux et ravira les amateurs de BD. Par contre, les plus râleurs trouveront à redire que du coup, avec cet assemblage d'illustrations issues d'illustrateurs différents, le livre manque de cohérence et d'uniformité. Mais quoi qu'il en soit le bouquin est splendide et sa mise en page est soignée.
    Mais alors, a-t-on à faire à un bouquin de jeu de rôle ou a un supplément de BD ? Pour moi ce livre s'inscrit parfaitement dans la même logique des suppléments des "Encyclopédies Anarchique du monde de Troy", mais c'est bien plus que ça, c'est véritablement un jeu de rôle.

Dédicace d'ArlestonDédicacé par Arleston ! C'est la classe !!


Qui dit adaptation, dit initiation
    Je suis d'avis que toute adaptation d'une œuvre à succès en jeu de rôle se doit de proposer quelque chose de facilement accessible et compréhensible pour un rôliste débutant. Et sur ce point, le livre fournit un excellent moyen de s'initier au jeu de rôle. Les auteurs ont eu la très bonne idée de commencer directement par un chapitre incluant un scénario simple et très détaillé, dans lequel sont englobés, sous forme de petits encarts, des conseils de maîtrise et des petits bouts de règle. L'introduction est donc faite en douceur pour le débutant. Et a n'en pas douter, c'est un choix judicieux, car commencer par un chapitre de règle aurait été ennuyant, et par un chapitre de background n'était pas nécessaire.
    La suite du livre propose des règles simples et facilement compréhensibles, toujours exprimées dans un ton léger et humoristique ce qui fera passer encore plus aisément la pilule.
    Le chapitre sur les conseils adressés aux meneurs de jeu est trop court et aurait mérité plus de contenus. Il s'adresse exclusivement aux meneurs débutants, dommage qu'il n'y ait pas de conseils plus pointus pour les plus expérimentés.
    Enfin, le point essentiel à ne pas oublier pour un jeu de rôle s'adressant à un public de débutants, ce sont les scénarios. La bonne nouvelle c'est que nous avons droit, à la fin du livre, à un scénario ainsi qu'une campagne. Le scénario présenté en introduction peut à mon avis être oublié. Il est surtout là pour servir d'exemple et non pour être joué. Donc le premier vrai scénario, est "Le temple du mâle élémentaire". Il s'agit ici d'un banal donjon, un enchaînement de pièces à traverser et de combats. Il sera totalement inintéressant pour les rôlistes chevronnés mais à l'avantage d'être facilement maîtrisable pour un meneur novice. La campagne "Les aventuriers du crotillage perdu", est décrite dans les grandes lignes et elle devra être étoffée et complétée avant de pouvoir être jouée.
    Le contrat d'initiation est donc parfaitement rempli par ce bouquin.

Dédicace de MourierDédicace de Mourier... forcément un troll qui fait rouler des dés !


Le système dK
    Que dire sur ce système qui n'a pas déjà été dit ? A la première lecture il m'avait paru à la fois léger et simpliste, mais aussi un peu lourd par certain moment. On a ici une pré-version de ce qui a donné plus tard le système générique dK produit ensuite par John Doe RPG. Il faut préciser que ce système est une version allégée du système d20. Donc l'avantage pour le joueur ou le meneur c'est qu'il n'a besoin de lancer, la plus part du temps, qu'un seul dé. Et ça c'est un bon point pour l'initiation, car les actions se résolvent très facilement. Quoi que l'on fasse dans le jeu, on sait qu'il faut lancer son d20.
Il fallait de toutes façon que les règles ne soient pas trop complexes et sophistiquées pour coller à l'univers de Troy.
    Cependant, certains points de règle proposés ne devraient pas être utilisés en jeu. Je veux parler des koudpütts et du bluff, qui ne correspondent absolument pas à ma conception du jeu de rôle. Proposer au joueur la possibilité de tricher ou de modifier le déroulement du scénario, n'est pas concevable, surtout pour un jeu d'initiation.
    Mis à part ces 2 points, tout le reste est à garder, notamment les dés de krasses qui donnent tout leur sel au système. Cela m'avait surpris au début, le fait de pouvoir rajouter plus ou moins à volonté des dès supplémentaires symbolisant le destin. Mais grâce à cela, les actions seront héroïques et épiques. Les joueurs pourront tenter des coups de poker et le meneur pourra à loisir ajuster la difficulté avec les dés de krasses.
    Concernant la création de personnage, là aussi c'est du rapide. En 5 minutes vous créez votre personnage prêt à jouer. Le bon point ici c'est que les personnages ne sont pas cloisonnés et limités par une classe ou une discipline. Tout se passe par un système de compétences et d'atouts.
    Bref le système est à l'image des BD, léger, divertissant et surtout pas prise de tête.

En conclusion...
    ...ce jeu de rôle de Lanfeust de Troy est une bien belle réussite. Il conviendra parfaitement pour initier des joueurs ou meneurs débutants. Mais il sera aussi parfait pour des rôlistes plus expérimentés voulant s'amuser sans avoir de grosses préparations à faire. Le seul point vraiment négatif, s'il doit y en avoir un, ce sont les scénarios qui manquent un peu de consistance et d'envergure. Mais pour résumer, en deux mots, c'est ludique et divertissant.

En savoir plus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui lance le dé ici ?

Lionel aka YoYo. Mon modeste blog est dédié aux jeux de rôles, loisir que je pratique depuis une dizaine d'années. Vous trouverez ici idées, avis, humeurs, critiques de jeux, comptes rendus de parties et même certaines de mes créations.

Rechercher

Archives

Flux RSS

Flux RSS

www.netvibes.com

www.wikio.fr