Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 17:03

Red Tide, une de mes lectures du moment, vient de me faire réaliser à quel point il est important, pour un MJ, de savoir organiser judicieusement l'information lorsque l'on joue en campagne. Ce jeu traite spécifiquement de Sandbox (bac à sable en français dans le texte). Définir ce que représente un jeu de rôle sandbox n'est pas simple (et ce n'est pas le sujet de ce billet), mais comme j'aime bien les défis, je vais essayer de résumer ceci en une phrase :

"Une campagne sandbox ne possède pas d'intrigue prédéterminée à l'avance car ce sont les joueurs, et non le MJ, qui sont le moteur de l'histoire en faisant évoluer leur personnage dans un monde vivant."

Donc ici, pas de scénario classique avec introduction, développement, conclusion, mais à la place un ensemble de données que le MJ doit se constituer au fil de l'eau et qui lui permettra de rendre son univers de jeu vivant : PJs, PNJs, lieux, évènements (synopsis), créatures, organisations, religions, cartes, comptes rendu d'aventure, ainsi que tout un lot de tables aléatoires pour lier tous ces petits bouts et générer des intrigues. Particulièrement dans une campagne sandbox, mais aussi pour une campagne "classique" où l'on retrouve le même type d'information, cela représente beaucoup de données.

Et ces données, il faut les gérer d'une façon ou d'une autre. Personnellement, je n'ai jamais été un "preneur de notes", faisant habituellement confiance à ma mémoire. C'est là une erreur de ma part car je crois qu'au final j'y perds en efficacité et qu'aussi je laisse en partie de côté ce plaisir de MJ qui est de préparer et de rédiger son information (qu'elle soit technique ou purement descriptive, ou qu'elle soit préparée à l'avance ou récoltée en jeu).

Avec mon côté geek (et oui je suis rôliste) et ayant la chance de posséder ce magnifique outil technologique qu'est la tablette tactile, je ne pouvais me résoudre à utiliser cette bonne vieille combo carnet+crayon (et encore moins un traitement de texte qui n'était pas adapté pour le coup). J'ai donc cherché et trouvé un outil typiquement web 2.0 et correspondant au besoin : TiddlyWiki

 

king_refresh_2.jpg 

 

TiddlyWiki quésako ?

Comme son nom l'indique TiddlyWiki est un wiki, c'est à dire une application web (un site web si vous préférez) à laquelle on accède avec un navigateur web et où le contenu est modifiable de façon collaborative.

Bien qu'ayant des capacités d'écriture collaborative (à plusieurs), un TiddlyWiki est le plus souvent rédigé par une seule personne sous la forme de carnet de note personnel. C'est d'ailleurs le cas qui nous intéresse ici puisque pour une utilisation de carnet de campagne, le MJ sera généralement le seul à y rédiger du contenu. Pourquoi est-il utilisé comme un wiki personnel me direz-vous ? Et bien parce qu'il est léger et portatif.

Léger : Physiquement, un TiddlyWiki se limite à un seul est unique fichier HTML (avec un gros moteur JavaScript dedans) et n'a pas besoin de base de données.

Portatif : Vous pouvez copier le fichier HTML (et donc tout le contenu du wiki avec) sur une clé USB ou l'envoyer par mail.

Comme tous les wiki, ajouter du contenu n'est pas plus compliqué que d'écrire sur un forum ou remplir un formulaire web (organiser efficacement son contenu demandera par contre forcément un peu plus de réflexion).

Mais là où TiddlyWiki se distingue des autres wiki, c'est que chaque entrée (tiddler) du wiki n'est pas associée à une seule et unique page. Il fonctionne en fait selon un principe typiquement Ajax où il suffit de cliquer sur un lien pour afficher le contenu qui lui est associé sans quitter la page où l'on se trouve. Chacune des entrées se rajoute dans la page à la suite des unes et des autres ce qui permet donc de visualiser plusieurs entrées à la fois. Le bénéfice est énorme dans notre cas puisque vous pourrez par exemple afficher sur votre page plusieurs profils de PNJs, ou la description d'un lieu et des créatures qui le peuplent. Par contre, un tel fonctionnement est déroutant au premier abord et donne un aspect un peu foutoir au wiki. Faudra s'y habituer...

On est donc loin du fonctionnement linéaire d'un document texte classique découpé en chapitres successifs ou même d'un blog où les entées son classées au mieux par tag sinon par date. Ici l'utilisateur compose sa page selon ses besoins.

 

A quoi ressemble un TiddlyWiki ?

Et bien en voilà quelques un en ligne traitant de jeux de rôle pour vous faire une idée :

 

Quelle utilisation pour du jeu de rôle ?

Comme je l'ai dit, je m'intéresse à TiddlyWiki pour en faire un carnet de campagne (en l'occurrence pour arKipes²). Le but étant d'avoir facilement accès aux données utiles durant la partie, de pouvoir préparer quelques synopsis à l'avance, d'avoir sous le coude des descriptions de divers lieux et PNJs. Et même pourquoi pas, si j'arrive à installer un plugin permettant de gérer de l'aléatoire, avoir des générateurs de noms, figurants, intrigues, etc... Bref en faire une sorte d'assistant à la maîtrise.

Mais on peut imaginer d'autres utilisations dans le domaine du jeu de rôle :
- Le créateur de jeux ou d'univers peut s'en servir pour y stocker et organiser ses notes. ça peut être efficace, mais le fait de devoir formater le texte pour le wiki, puis de le reformater pour la mise en page finale (en pdf par exemple) risque de prendre du temps supplémentaire.
- Faire un wiki à destination des joueurs que l'on peut facilement partager (par mail par exemple) pour présenter un univers de jeu ou faire un compte rendu de campagne. Là, tout dépendra des personnes, car l'organisation à l'aspect chaotique de TiddlyWiki peut rebuter.

 

Avant de commencer ...

2 questions à se poser avant de commencer son TiddlyWiki :

 

Où mettre son TiddlyWiki ?

Question simple mais qui a de l'importance. Tout dépendra de vos habitudes et besoins. Si vous souhaitez pouvoir modifier votre TiddlyWiki depuis plusieurs machines ou avec plusieurs utilisateurs le choix ne sera pas le même. Vous vous dites peut être que le plus simple est de mettre votre TiddlyWiki sur le web pour y accéder de n'importe où. Mais ce n'est pas aussi simple, car il est nécessaire de stocker votre TiddlyWiki dans un emplacement où vous avez les droits en écriture. Déposer simplement le fichier HTML sur un serveur web le rendra accessible et consultable mais non modifiable (et heureusement d'ailleurs).
Il y a en gros 3 possibilités :

1 : Vous laissez votre TiddlyWiki sur votre disque dur, sur un disque réseau, sur une clé usb ou un espace de stockage de type cloud. Votre TiddlyWiki ne pourra alors être modifié et consulté que par vous sauf si vous le partager par mail ou le déposer ensuite sur le web.

2 : Vous souhaitez pouvoir consulter et modifier votre TiddlyWiki en ligne et vous disposez des connaissances et d'un serveur php. Alors il existe des version php de TiddlyWiki permettant de le faire. Mais j'ai du mal à trouver des infos à ce sujet.

3 : Il existe des hébergeurs proposant des espaces pour votre TiddlyWiki consultable et modifiable en ligne : tiddlyspace.com ou tiddlyspot.com

Pour mon cas, ce sera la première solution puisque je n'ai aucun besoin de partage ou de diffusion. Pour pouvoir accéder à mon TiddlyWiki depuis mon ordinateur personnel, ma tablette, ou mon bureau, j'utiliserai un espace de stockage en ligne (cloud).

 

Quelle version de TiddlyWiki utiliser ?

Comme beaucoup d'application web, TiddlyWiki supporte des plugins et des thèmes. Du coup, avant de vous jeter sur la version de base que l'on peut télécharger sur tiddlywiki.com, il est bon de savoir que l'on trouve d'autres distributions avec un certains nombres de plugins déjà préinstallés. C'est notamment le cas de MonkeyPirateTiddlyWiki qui semble avoir bonne presse et qui comporte en plus des plugins pour améliorer l'utilisation, un système de tagging évolué appelé le TagglyTagging. A priori, c'est la version MPTW (MonkeyPirateTiddlyWiki) qu'il faut utiliser.

 

Etape 1 : Télécharger votre TiddlyWiki

Allons y. Commencez par télécharger votre TiddlyWiki (ou plutôt votre MonkeyPirateTiddlyWiki). Pour cela faites un clic droit sur le lien suivant et faites "Enregistrer sous ..."

Fichier MPTW vide

Comme je vous le disais, un TiddlyWiki est un fichier HTML qu'il vous faut enregistrer sur votre disque dur pour pouvoir le modifier. Si vous ne faites que suivre le lien en cliquant dessus, le wiki s'affichera dans votre navigateur et vous ne pourrez pas sauvegarder vos modifications.

Le fichier s'appelle par défaut "empty.html", vous pouvez le renommer comme vous le voulez.

Pour les utilisateurs de Chrome : Pour contourner une sécurité du navigateur Chrome, il vous faudra aussi télécharger l'applet java TiddlySaver et placer le fichier TiddlySaver.jar dans le même dossier que votre TiddlyWiki HTML, sinon la sauvegarde ne fonctionnera pas.

 

Etape 2 : Ouvrir et configurer votre TiddlyWiki

Pour ouvrir et utiliser votre TiddlyWiki n'importe quel navigateur récent fera l'affaire. En ouvrant ainsi le fichier HTML vous aurez peut être un message pour vous demander l'autorisation d'exécuter l'applet Java, répondez oui.

mptw01.jpg

 

Les options générales du TiddlyWiki se trouvent dans la colonne de gauche en déroulant un cadre avec un clic sur le lien "options".

mptw02.jpg

Saisissez votre nom d'utilisateur. Il sera utilisé pour signer chaque entrée du wiki.

SaveBackups : En cochant cette case, une nouvelle copie de sauvegarde de votre TiddlyWiki sera faite lors de chaque sauvegarde. Chacune de ces sauvegardes seront enregistrées dans un dossier nommé par défaut "twbackup". A mon avis ce n'est pas forcément indispensable, a vous de voir.
Si vous utilisez Chrome et que vous souhaitez utiliser cette option, il vous faudra créer vous même le dossier "twbackup".

AutoSave : Comme son nom l'indique, avec option activée, les modifications sont sauvegardées automatiquement. Il vaut mieux donc la laisser cochée. Sinon, il ne faudra pas oublier de sauvegarder en cliquant sur le lien "Save changes".

RegExpSearch : Pour utiliser les expressions régulières dans les critères de recherche du wiki.

CaseSensitiveSearch : La recherche est sensible à la casse (minuscule et majuscule)

EnableAnimations : L'affichage d'une entrée du wiki se fait avec une petite animation. En cochant cette case l'animation est désactivée, ce qui peut être utile si vous utiliser une machine peu puissante.

select theme et select palette : Pour changer le thème et la couleur de votre TiddlyWiki.

 

Par défaut ces options sont mémorisées par votre navigateur à l'aide d'un cookie. Ce n'est pas très pratique parce qu'à chaque fois que vous changerai de navigateur il vous faudra modifier vos options. Et en plus, cela ne fonctionne pas avec Chrome. Heureusement, il est possible de mémoriser ces options définitivement dans le wiki avec les PersistentOptions.

C'est assez simple. Il suffit de créer une nouvelle entrée en cliquant sur le lien "new tiddler" dans le menu de droite. Là dans le formulaire de saisi, mettez comme titre : SystemSettings


Dans le contenu, mettre ceci (en modifiant les valeur comme vous le souhaitez) :

chkSaveBackups: false
chkAutoSave: true
chkRegExpSearch: false
chkCaseSensitiveSearch: false
chkAnimate: true
chkConfirmDelete: true
txtTheme: MptwTheme
txtUserName: YoYo

Dans le champs Tag, laissez vide.

mptw03

Une fois tous les champs remplis, cliquez sur le lien "done/close". Bravo, vous venez de créer votre premier tiddler ! :)

 

Etape 3 : Titre et sous-titre TiddlyWiki

Avant de commencer à remplir votre wiki, il serait bienvenue de lui donner un titre et un sous-titre. Comme vous avez pu le voir dans l'étape précédente, dans un TiddlyWiki tout passe par des tiddlers, que se soit les notes que vous saisirez, mais aussi la configuration du wiki, les plugins et les thèmes.

Donc pour modifier le titre et le sous-titre de votre wiki, il vous faut modifier deux tiddlers spécifiques "SiteTitle" et "SiteSubTitle". Vous retrouverez un lien vers ces 2 tiddlers dans le tiddler "GettingStarted" qui s'affiche à l'ouverture de votre wiki.

Ouvrez le tiddler "SiteTitle". Vous avez deux moyens d'accéder au mode édition d'un tiddler : Soit vous double-cliquez dessus, soit vous cliquez sur le lien "edit" en haut à droite d'un tiddler.

mptw04.jpg

Modifier le titre dans le champs "content" puis cliquez sur le lien "done/close" pour valider. Répétez l'opération pour le sous-titre avec le tiddler "SiteSubTitle".

 

Etape 4 : Tiddler en page d'accueil

A partir du tiddler "GettingStarted" vous pouvez ouvrir et modifier le tiddler "DefaultTiddlers". Dans ce tiddler, vous noterez tous les tiddlers que vous voudrez voir afficher à l'ouverture de votre TiddlyWiki. Nous allons définir que le tiddler appelé "Home" sera le tiddler par défaut à la place de "GettingStarted".

Le tiddler "Home" n'existe pas encore, nous l'ajouterons plus tard, mais rien ne nous empêche d'y faire référence dès maintenant. Saisissez [[Home]] dans le tiddler "DefaultTiddlers".

mptw05.jpg

Notez les doubles crochets autour du mot Home. C'est ce qui permet de faire le lien entre deux tiddlers. Cela permet de pointer vers un tiddler même si celui-ci n'existe pas.

Pour info, il existe un autre moyen de faire un lien vers un tiddler. Si le titre d'un tiddler est un WikiWord (un mot commençant par une majuscule et ayant une autre majuscule à l'intérieur, par exemple MonTiddler) alors le lien se fera automatiquement lorsque son titre sera saisi dans un tiddler.

mptw06.jpg

Le lien vers le tiddler Home apparait en italique pour indiquer que ce tiddler n'existe pas, sinon le lien aurait été en gras. En cliquant sur le lien en italique, vous pourrez saisir et enregistrer le tiddler manquant. 

C'est un principe bien pratique de TiddlyWiki. Imaginons que vous rédiger une note décrivant L'île de la Tortue et que durant votre saisie vous réalisez qu'il vous faudra aussi une note sur le peuple Migo habitant l'île. Vous pourrez alors écrire quelque chose comme ça :

L'île de la tortue est recouverte d'une jungle épaisse où habite le peuple [[Migo]].

Ensuite vous pourrez cliquer sur le lien en italique Migo, pour rédiger une note sur ce peuple, et ainsi de suite.

Revenons à notre tiddler Home. Cliquez sur le lien en italique et remplissez le tiddler par ce que vous voulez puis valider. Pensez à sauvegarder en cliquant sur le lien "save changes" surtout si vous n'avez pas activé la sauvegarde automatique. Puis réactualisez la page (F5) pour voir votre tiddler Home s'afficher en lieu et place du GettingStarted.

mptw07.jpg

 

Etape 5 : Ajouter du contenu et gérer les tags

Il est maintenant temps d'ajouter votre propre contenu, mais avant ça, il faut comprendre le principe des tags. Un tag est une sorte de mot clef servant à classer et catégoriser les tiddlers. Et comme dans TiddlyWiki tout est tiddler, les tags eux-mêmes sont des tiddlers et n'importe quel tiddler peut être utilisé comme tag. Cela permet donc lier très facilement les tiddlers entre eux et de créer une sorte d'arborescence.

Commencez donc par définir vos principaux tags dont vous aurez besoin en créant les tiddlers correspondant. Typiquement, pour un carnet de campagne vous devriez avoir des tags comme : Personnages joueurs, Figurants, Lieux, Intrigues, Créatures, Peuples, Organisations, Résumés d'aventures, etc...

Pour vous donner un exemple, je créé un tiddler "Iles" qui servira de tag de premier niveau pour tout ce qui concerne la géographie dans ma campagne Archipels (où le monde composée exclusivement d'îles).

mptw08.jpg

Vous noterez que je rattache ici le tiddler "Iles" au tiddler "Home". Le but étant que le tiddler "Home" serve de tag racine en dessous duquel se retrouvera tous les autres tags. Il n'est pas nécessaire de saisir le champs "content" du tiddler ici.

Voilà le résultat, mes tiddlers qui me serviront de tag sont rattachés au tiddler "Home".

mptw09.jpg

Maintenant, vous pouvez créer enfin votre première véritable note. Dans mon exemple, ce sera une île nommée Vendrest et que je rattache au tag "Iles".

mptw10.jpg

Le tiddler correspondant à l'île Vendrest est créé. Je pourrai y revenir plus tard pour l'étoffer un peu.

mptw11.jpg

Vous remarquerez que Vendrest apparait dans le tiddler "Home" sous le tag "Iles". :)

Dans le tiddler Vendrest j'ai fait un lien vers un figurant. Il me suffit de cliquer sur ce lien en italique pour le créer. D'ailleurs ce figurant, je pourrai le tagguer "Figurants" et "Vendrest" puisqu'il est possible d'associer plusieurs tags à un tiddler. (enfin là pour cette exemple, je vais plutôt faire un tag intermédiaire qui s'appellera "Figurants de Vendrest").

A partir de maintenant, vous connaissez les bases pour saisir vos notes dans TiddlyWiki. Pour une utilisation comme carnet de campagne, soyez bref et concis, notez l'essentiel, sans superflu, pour gagner en efficacité. Surtout si vous prévoyez d'utiliser votre TiddlyWiki en cours de jeu.

 

Comment mettre en forme vos textes ?

Suivez ce lien pour voir toutes les possibilités de mise en forme (gras, italique, tableau, liste, etc.)

 

En conclusion

Voià, j'espère que cette présentation vous sera utile et vous donnera envie d'utiliser TiddlyWiki dans vos activités rôlistes (où ailleurs). J'ai rédigé ce tutoriel en même temps que je découvrai TiddlyWiki, donc j'ai pu omettre des points importants. N'hésitez pas à me faire part de vos remarques ou questions. Je ferai peut être d'autres articles sur l'installation de thème ou plugin qui pourrait être utile.

Amusez vous bien avec TiddlyWiki.

Repost 0
Published by YoYo - dans Tutoriels
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 10:50

Suite à mon précédent article sur comment Faire un plan d'un donjon en 5 minutes, je n'étais pas satisfait du résultat. Du coup je vous propose un nouveau tutoriel. Le principe est à peu près le même, mais le résultat sera différent, plus sobre et moins texturé.

Donc pour réaliser ce plan il vous faut l'excellent logiciel GIMP (version 2.6 utilisé pour ce tuto).

Etape 1

Après avoir installé GIMP, vous aurez besoin d'ajouter un nouveau motif de remplissage que j'ai créé. Télécharger le ici, et installez le dans le répertoire patterns (généralement situé dans C:\Documents and Settings\USERNAME\.gimp-2.6\patterns)

Etape 2

Pour l'image de fond j'utilise l'image d'une vieille feuille de papier, de type parchemin. Vous en trouverez sur devianART. L'image de fond sera visible dans les parties extérieures du donjon.

Donc commencez par ouvrir l'image de fond avec GIMP.

Capture01.jpg

Etape 3

Changez la couleur de premier plan par celle-ci : e3cca0

Capture002.jpg

Créez un nouveau calque nommé "sol" (Calque > Nouveau calque), et sélectionnez le type de remplissage avec la couleur de premier plan

Capture03.jpg

Etape 4

Créez un nouveau calque nommé "sol grunge" (Calque > Nouveau calque), et placez le au dessus du calque sol.

Capture04.jpg

Sur ce calque, appliquez le filtre (Filtres > Rendu > Nuages > Brouillage uni) avec ces paramêtres :

Capture05.jpg

Puis, sur le calque "sol grunge" appliquez le mode "superposer".

Maintenant vous devez avoir 3 calques :

Capture06.jpg

Fuionnez vers le bas le calque "sol grunge" (Calque > Fusionner vers le bas). Vous avez maintenant 2 calques :

Capture07.jpg

Etape 5

Maintenant on va cadriller le sol. Sur le calque "sol", utilisez le filtre (Filtres > Rendu > Motif > Grille) pour tracer le cadrillage. (Largeur = 1, Décalage = 0, couleur = #666666, Espacement = à vous de voir selon la taille de votre plan)

Capture09.jpg

Vous obtenez ceci :

Capture10.jpg

Etape 6

On passe ensuite aux choses sérieuses : le traçage du plan. On va le faire sur un nouveau calque nommé "plan". Sur ce calque, utilisez l'outil pinceau avec la couleur noire et ces paramêtres :

Capture11

L'option "Appliquer fluctuation" permet de tracer des lignes irrégulières, un peu comme on pourrait le faire avec un crayon. Pour tracer des lignes droites, il faut faire un clic puis en maintenant la touche MAJ faire un 2ème clic. Tracer donc tous les murs de votre donjon (murs extérieurs et intérieurs), mais pour l'instant ne faites aucune ouverture ou porte. Voici un exemple :

Capture12.jpg

Etape 7

Avec l'outil de sélection contiguë (U) et l'option "Sélectionne des régions transparentes", cliquez à l'éxtérieur du donjon.

Puis sélectionner le calque "sol", repasser dans la renêtre de l'image et appuyer sur la touche Suppr du clavier. La feuille de fond est maintenant visible comme ceci :

Capture13.jpg

Etape 8

Conservez la sélection active de l'étape précédente. Créez un nouveau calque nommé "contour", et placez le entre les calques "sol" et "plan". Avec l'outil de remplissage (Maj + B), remplissez ce calque avec le motif installé en étape 1 qui se nomme "stones96" en utilisant l'option "remplir toute la sélection" :

Capture14.jpg

Inversez la sélection (Ctrl+ I), puis agrandissez la sélection de 60px (Sélection > agrandir), puis réinversez la sélection (Ctrl + I). Sur le calque "contour" appuyez sur la touche Suppr. Vous obtenez ceci :

Capture15.jpg

Vous pouvez supprimer la sélection courante (Sélection > Aucune)

Etape 9

Utilisez la gomme avec ces paramêtres pour estomper le contour :Capture16.jpg

Afin d'obtenir quelque chose comme ça :

Capture17.jpg

Etape 10

Il ne reste plus qu'à remplir l'intérieur du plan. Utilisez la gomme et le pinceau pour y dessiner, sur le calque "plan", portes, ouvertures et escaliers. Numérotez les pièces avec l'outil texte, etc...

Voila le résultat final :

tuto donjon2

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Repost 0
Published by YoYo - dans Tutoriels
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 21:07

J'ai trouvé un petit guide sur le forum RPGHost pour réaliser le plan d'un donjon vite fait bien fait avec GIMP. Enfin, à la base ce guide est destiné à faire un donjon, mais en jouant sur les formes et les textures on peut très bien faire toutes sortes de plans. Bon, c'est assez simple, surtout si on connait un peu GIMP. Le résultat est plutôt convainquant, pas forcément top niveau, mais tout à fait acceptable pour faire des aides de jeu à distribuer à vos joueurs en n'ayant pas honte de dire "C'est moi qui l'ai fait !"

Ci-dessous vous retouverez ce tutoriel pas à pas, en français, avec quelques modifications perso.

Donc pour suivre ce guide il vous faut l'excellent logiciel gratuit GIMP, et c'est tout.

Etape 1

Pour l'image de fond j'utilise l'image d'une vieille feuille de papier, de type parchemin. Vous en trouverez sur devianART. L'image de fond sera visible dans les parties extérieures du donjon. Mais si vous preferez, vous pouvez utiliser une texture afin de représenter la roche ou la terre autour des murs.

Donc commencez par ouvrir l'image de fond avec GIMP.

etape1.jpg

Etape 2

Créez un nouveau calque pour contenir le sol. (Calque > Nouveau calque) 

etape2  etape2 2

Etape 3

etape3 Sélectionnez le calque "sol" et remplissez le avec une texture pour le sol avec l'outil de remplissage (Maj + B). Ici je choisi le motif "Dried mud".
etape3 2 

Etape 4 (optionelle)

Ici on va changer la teinte du sol pour lui donner un aspect plus pierre ou marbre.

Créez un nouveau calque "sol teinte" (Calque > Nouveau calque) et placez le au dessus du calque "sol".

etape4.jpg

Avec l'outil de remplissage (Maj + B), remplissez le calque "sol teinte" avec une couleur vive jaune ou verte (a vous de voir ce qui convient le mieux). Puis, pour ce calque sélectionnez le mode "Superposer" et une opacité d'environ 50%.

etape4_2.jpg

On obtient ce résultat :

etape4_3.jpg

Etape 5

Maintenant on va cadriller le sol pour donner un aspect dalle ou carrelage.  Comme ça, ça peut aussi servir pour ceux jouant avec des figurines.

Créez un nouveau calque (vous commencez à avoir l'habitude : Calque > Nouveau calque), nommez le "grille", et placez le au dessus du calque "sol" (et en dessous du calque "sol teinte" si vous avez fait l'étape 4).

etape5.jpg

Utilisez ensuite le filtre (Filtres > Rendu > Motif > Grille) pour tracer le cadrillage. (Largeur = 3, Décalage = 0, couleur = noir, Espacement = à vous de voir)

etape5_2.jpg

Avec l'outil de sélection par couleur (Maj + O), sélectionnez le cadrillage en cliquant sur une ligne noire, puis inversez la sélection (Ctrl + I).

Très important, ensuite revenez sur le calque "sol" en cliquant dessus.

Puis appliquez le filtre (Filtres > Décor > Ajouter un biseau) comme ceci :

etape5_3.jpg

Vous pouvez à présent supprimer la sélection courante (Sélection > Aucune), et supprimer (ou masquer) le calque "grille".

On obtient ce résultat :

etape5_4.jpg

Etape 6

etape6

Maintenant on va tracer les limites du donjon en utilisant les outils de sélection (rectangulaire, ellipse et main levée). Il est très important, pour la suite, de tracer toutes les limites en une seule sélection. Dans les paramêtres des outils de sélection, pensez à sélectionner le mode "Ajouter à la sélection courante". Tracez donc vos pièces et vos couloirs à la souris.

Une fois terminé, inversez la sélection (Ctrl + I), puis repassez sur le calque "sol" en cliquant dessus, puis appuyez sur la touche Suppr pour retirer les zones extérieures. (Faites la même chose avec le calque "sol teinte" si vous avez fait l'étape 4)

Réinversez la sélection. (Ctrl + I)

etape6_2.jpg

Etape 7

Maintenant, on va construire les murs sur un nouveau calque que l'on nommera "murs".

Vous avez dû conserver la sélection courante de l'étape précédente. Faites (Sélection > Bordure) avec les paramètres suivants :

etape7.jpg

Remplissez la sélection ainsi créée avec l'outil de remplissage. Utilisez par exemple le motif "Slate" ou "Paper" et cochez la case "Remplir toute la sélection"

etape7_2.jpg

Etape 8

Reste plus qu'a paufiner en rajoutant un peu d'ombre. Sur le calque "murs" appliquez le filtre (Filtres > Ombres et Lumières > Ombre de portée)

etape8.jpg

Résultat final

Et voila le résultat final.

final.jpg

Enfin pas tout à fait. Vous allez certainement avoir envie de rajouter une légende, de numéroter les pièces, et pourquoi pas de décorer votre donjon en y plaçant des objets, des portes, des escaliers, etc... (faites un tour sur le forum de Dundjinni, on y trouve pas mal d'objets)

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Repost 0
Published by YoYo - dans Tutoriels
commenter cet article

Qui lance le dé ici ?

Lionel aka YoYo. Mon modeste blog est dédié aux jeux de rôles, loisir que je pratique depuis une dizaine d'années. Vous trouverez ici idées, avis, humeurs, critiques de jeux, comptes rendus de parties et même certaines de mes créations.

Rechercher

Archives

Flux RSS

Flux RSS

www.netvibes.com

www.wikio.fr