Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 06:00

Note : Cette critique concerne le livre "Liber Bestarius" édité par Oriflam en 2002

 Liber Bestarius est un bestiaire pas comme les autres. Edité et traduit fin 2002 en France, Oriflam nous propose un catalogue de monstres atypique, qui se veut résolument différent des classiques du genre. Oubliez donc les traditionnels gobelins, orques, dragons, etc... Dans ce recueil toutes les créatures sont inédites, possèdent des particularités intéressantes et un background bien développé et agréable à lire. La qualité prend le pas sur la quantité, et c'est tant mieux. Très franchement, est-ce bien nécessaire d'avoir des bestiaires de plus de 200 voir 400 créatures ? Le Liber Bestarius contient une soixantaine de monstres, prêts à l'emploi. Des créatures à forte personnalité que l'on a envie de placer au centre de ses aventures, plutôt que de juste les utiliser comme chair à canon au détour d'un donjon. Aucune de ces bestioles n'est là pour faire du remplissage, elles ont toutes un intérêt à être utilisée.

liber-bestarius.jpegLa présentation est claire et soignée. Toutes en noir et blanc, les illustrations sont très réussies et chaque monstre est illustré. En plus des descriptions minutieuses, les auteurs ont poussé le niveau de détail jusqu'à préciser dans quelles conditions la créature peut faire l'objet d'une interprétation par un PJ. Pour chacune d'elles, des pistes de scénario sont données en abondances. Comptez 2 ou 3 propositions de synopsis par créatures, ce qui est fort appréciable. Et pour couronner le tout, certaines de ces créatures ont des liens avec d'autres créatures. Ce manuel a été bien pensé et élaboré comme un ensemble cohérent. Nous sommes loin d'une vulgaire galerie de monstre sans attache.

Le système utilisé pour les caractéristiques des créatures est le système d20. Quoi que l'on puisse penser de ce système, il faut reconnaitre qu'il est bien implanté sur les tables de jeu. Par conséquent cela donne un bon indice de réutilisabilité pour ce manuel. Personnellement je l'utiliserai sans problème avec le système dK donc c'est tout bon !

Liber Bestarius est clairement orienté médiéval-fantastique, mais avec un peu d'imagination et d'adaptation, la plupart de ces créatures devraient pouvoir peupler un univers contemporain-fantastique ou futuriste.

Dernier point à souligner, en annexe les créatures sont listées par taille, difficulté et environnement, et ça c'est bien pratique !

En conclusion : un excellent bestiaire à recommander.

 

En savoir plus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui lance le dé ici ?

Lionel aka YoYo. Mon modeste blog est dédié aux jeux de rôles, loisir que je pratique depuis une dizaine d'années. Vous trouverez ici idées, avis, humeurs, critiques de jeux, comptes rendus de parties et même certaines de mes créations.

Rechercher

Archives

Flux RSS

Flux RSS

www.netvibes.com

www.wikio.fr