Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:50
Voici le 3ème et dernier article de présentation d'Earthdawn publié à l'occasion de la ressortie du jeu de rôle en français par BBE. Le sujet de ce zoom est de présenter les 15 disciplines (classes) de base proposées dans le recueil du joueur.

Pour les joueurs d'Earthdawn, le choix de leur discipline est extrêmement décisif. C'est un choix majeur, peut être même plus important que le choix de la race. Il y a des gens qui pratiquent une activité, à Earthdawn les personnages joueurs sont des adeptes qui vivent une activité. Cela leur apporte une vision du monde bien particulière et unique, guidée par la voie de la discipline qu'ils ont choisi.
C'est avec les disciplines qu'Earthdawn trouve toute sa saveur et se différencie des autres classiques jeux du genre médiéval-fantastique.

Archer
L’archer s’initie à l’art du tir à l’arc. Sa discipline cherche à développer la précision et, dans une moindre mesure, la vitesse. L’archer développe souvent des sens particulièrement affûtés, peu de choses lui échappent. Il cherche la vérité, notamment dans la vision, et la simplicité dans les actions. Il a tendance à classer toute chose dans les catégories cible ou projectile, autrement dit moyen et objectif.

Cavalier
Le cavalier est un farouche combattant, toujours en selle, qui s’entraîne et développe avec sa monture une complicité particulière. Il a souvent plus de respect pour son cheval, excepté pour les autres cavaliers. Il travaille essentiellement la mobilité et l’empathie avec sa monture. Un cavalier digne de ce nom ne fait qu’un avec sa monture, et n’a pas d’ami, de confident, d’amour plus proche de lui. Il présente aussi souvent deux aspects, selon qu’il soit avec, ou sans sa monture. Un cavalier agit, il ne marche jamais s’il peut courir.

Eclaireur
L’éclaireur joue un rôle unique au sein des groupes d’aventurier. Il est un mélange de guerrier et de voleur. Il dispose d’aptitudes similaires à celles du voleur mais sont aussi efficaces avec un groupe. Il travaille fréquemment comme guide dans les grandes cités. Il est aussi bien employé par des compagnies commerciales que par des particuliers. Il est toujours curieux de savoir ce qu’il y a de l’autre côté de la colline. Mais il est également très discret. Le sommet de la discipline est d’observer le monde sans le déranger. Bien que talentueux combattant, il préfère éviter la violence, trop perturbatrice. Il excelle aussi bien en milieu naturel qu'en milieu urbain mais souvent choisit de se spécialiser dans un seul de ces 2 domaines.

Ecumeur du ciel
Les écumeurs du ciel constituent dans Barsaive une puissance non négligeable, dont les vaisseaux sillonnent l’ensemble du pays, attaquant le plus souvent les therans ou leurs vassaux. L’écumeur du ciel est fier et affiche une loyauté indéfectible envers les autres adeptes de sa discipline, sauf lorsqu’ils appartiennent à un clan ou à une assemblée ennemie. La responsabilité et l’honneur, personnel et du clan, sont leur motivation primaire. Rejeter ses problèmes sur son destin au lieu d’accepter sa responsabilité est un déshonneur.

Elémentaliste
L’élémentaliste est un magicien développant la maîtrise des cinq éléments magiques (Eau, Terre, Feu, Air et Bois) dont il tire leurs puissances. Il fait la jonction entre le monde réel et le monde des esprits élémentaires. Il doit être capable de communiquer avec les habitants des deux mondes, et veiller à l’équilibre élémentaire du monde réel. Cette dualité le rend souvent étrange, et il a souvent l’air distrait ou fasciné. Quand il parle, c’est avec une franchise que certains qualifieraient de rudesse.

Forgeron
Le forgeron travaille à se forger une volonté de fer et un œil critique. Pour ce faire, il s’aide de la magie élémentaire et un peu de la sorcellerie. Il collabore à l’identification et à la fabrication des armes et armures de légende. Presque toutes les communautés de Barsaive le respectent et l’apprécient. Il se consacre entièrement à toutes tâches qu’il entreprend. Il ne reconnait pas l’échec, et s’il dit qu’il va faire quelque chose, il le fera, d’une façon ou d’une autre.  "Parole de forgeron" est un proverbe en Barsaive, car il ne rompt que très rarement ses promesses.

Guerrier
Le guerrier est un combattant entraîné à utiliser la magie pour améliorer sa technique. Il appartient souvent à un ordre dont les membres vivent à l’écart de la société. Honnête, franc, et parfois impatient, le guerrier préfère l’action aux paroles. Le vrai Guerrier n’aime pas le combat, mais fait son travail avec fierté et calme, honneur et loyauté.

Illusioniste
L’illusionniste est un magicien qui fait appel à la duperie. Toutefois, ayant vite compris que certain donneur-de-noms ne croit guère en les illusions pures, l’illusionniste utilise également des sorts aux effets bien réels. Il mêle désormais magie véritable, illusion et simple escamotage. Pour un illusionniste, la réalité n’est jamais ce que l’on voit directement, et il est de son devoir de révéler cela à ses contemporains. Leur second rôle est aussi de les distraire. L’illusionniste est curieux, et n’accepte rien d’emblée. Cette propension à douter, et à tromper le rend très perspicace.

Maître d'armes
Le maître d’armes connaît la valeur d’une épée bien équilibrée. Il s’entraîne à faire de chaque combat une démonstration de rapidité et d’habileté. Il manifeste souvent une légère tendance à la fanfaronnade. Pour un maître d’arme (généralement l’épée), la façon de faire et d’accompagner une action est plus importante que son résultat. Tout à la fois Casanova, Cyrano, et d’Artagnan, leur excellence à l’épée n’a d’égale que leur flamboyance dans les actes et les paroles.

Maître des animaux
Le maître des animaux sait capter comme personne la confiance des animaux. Souvent mal à l’aise dans les villes et les agglomérations importantes, il préfère vivre dans la nature, à l’écart de ses semblables.
Ses talents, qui évoquent souvent certains pouvoirs des animaux, lui permettent de toucher toutes les créatures qui nagent, volent, rampent ou marchent. Ils fonctionnent aussi bien avec les créatures fabuleuses telles que le pégase, qu’avec les animaux plus ordinaires comme le chat domestique. Beaucoup sont impuissants sur les gens ou les autres formes de vies intelligentes. Et la plupart ne fonctionnent pas contre les morts-vivants, les créatures infernales ou élémentaires et les rejetons des horreurs.

Navigateur du ciel
Le navigateur aérien est une variante de l’écumeur du ciel. Cependant, il est considéré moins violent et moins barbare qu’eux. De nombreuses compagnies commerciales, ainsi que les therans, emploient les navigateurs pour constituer les équipages de leurs navires aériens. Il pense généralement que son but est de s’améliorer, et d’aider les autres à s’améliorer. Cette conception d’œuvrer pour le bien de tous est ce qui le sépare le plus des écumeurs du ciel. Il a souvent des plans à long terme, suit un code d’honneur, et préfère la ruse à la force.

Nécromancien
Le nécromancien est un magicien qui se spécialise dans le commerce avec les enfers. Sa magie, tournée vers les autres plans d’existence, lui permet d’atteindre les esprits et entités qui y séjournent. La plupart des gens le croient un peu fou et ressentent un frisson de crainte superstitieuse en sa présence. Il est certain que sa discipline inquiétante ne lui vaut pas une grande popularité. Pour ces mages, au passé souvent douloureux, il n’y a pas de mauvaise connaissance, qu’il s’agisse des esprits, de la mort, ou des Horreurs.

Sorcier
Le sorcier est un magicien qui travaille les aspects théoriques de la magie. Les autres magiciens le qualifient parfois de "bibliothécaires", mais rares sont ceux qui se risquent à l’appeler ainsi de vive voix. Ils étudient les symboles et les signes, réfléchissent par association et opposition. La compréhension  du monde réside dans la compréhension des symboles véhiculés. Certains ne se promènent jamais sans une demi-douzaine de livres qui leur permettent de se montrer pompeux en citant des classiques, placent la réflexion et la pensée pure au dessus de tout, et croient a la supériorité de l’intellect (surtout le leur) sur toutes choses. D’autres préfèrent apprendre par expérience, négligent les livres, n’hésitent pas à faire appel a la sagesse populaire, et restent humbles devant les merveilles de ce monde.

Troubadour
Le troubadour est à la fois bateleur, jongleur, conteur, acteur, chanteur et musicien. Pour la plupart des habitants de Barsaive, il est ce qui se rapproche le plus d’un historien ou d’un homme de savoir. Le troubadour divertit son audience, mais il l'encourage et l'éduque aussi, comme il l’a fait pendant les siècles du Châtiment. Leur devoir d’informer les gens en fait des curieux incessants et des voyageurs infatigables, car pour chanter les exploits d’un héros, il faut l’avoir rencontrer, et pour raconter les histoires d’une région, il faut la parcourir.

Voleur
Le voleur apprend très jeune à ne compter que sur lui-même et sur la bourse des autres. Il tire sa force de la confiance en soi et de la certitude qu’il doit se débrouiller tout seul. L’abondance même des rumeurs qui courent au sujet de prétendues guildes de voleur semblerait indiquer que de tels groupes existent bel et bien, mais cela reste à démontrer. Voler est bon, un acte d’équilibre, un moyen de libérer les gens des chaînes qu’entraîne la possession. Amasser les richesses est mal. Certains voleurs, plus solitaires, plus indépendants, ont une vision plus sombre de leur métier.

Ceci est donc les 15 disciplines de base, les plus populaires et courantes, celles qui possèdent le plus grand nombre d'adeptes en Barsaive. Mais il existe bien d'autres disciplines et les joueurs pourront à loisir façonner leur propre voie d'adepte grâce au Concepteur de disciplines. Ce livret fournit l'ensemble des règles permettant de concevoir de nouvelles disciplines. Grâce à elles, les maîtres de jeu et les joueurs qui le souhaitent, pourront introduire de nouvelles disciplines dans leurs campagnes. Ces règles peuvent aussi être utilisées pour créer des variantes des disciplines existantes, incluant par exemple des adaptations régionales ou raciales.
De nouvelles disciplines seront également présentes dans le Recueil des donneurs-de-noms que BBE traduira.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui lance le dé ici ?

Lionel aka YoYo. Mon modeste blog est dédié aux jeux de rôles, loisir que je pratique depuis une dizaine d'années. Vous trouverez ici idées, avis, humeurs, critiques de jeux, comptes rendus de parties et même certaines de mes créations.

Rechercher

Archives

Flux RSS

Flux RSS

www.netvibes.com

www.wikio.fr